Ivy Pack

Ivy Pack

Comme dirait Syrldiane : Aller, salut !

Je savais, grâce à un bref aperçu de la communauté anglais, que les thérians et otherkins pouvaient être parfois un peu... comment dire... perchés ? étranges ? spéciaux ?

Au fil du temps, en traînant ici et là sur Internet, j'ai pu constaté à quel point ça pouvait aller loin...

 

Alors de base, étant thériane, multiple-TDI, et magnétiseuse, je suis plutôt encline à penser que la réalité de chacun lui est propre, et que si c'est réel pour quelqu'un, c'est que ça doit bien être réel d'une façon ou d'une autre.

Ouais, je sais. J'aime bien laisser le doute et considérer toutes les options d'un seul coup.

Donc je ne suis pas du genre à m'opposer aux autres en brandissant ma vérité comme étant la seule et l'unique. Heureusement, la majorité des membres de la communauté française appliquent également ce principe.

 

Mais voilà, après quelques années (deux ? trois ?) passées dans cette communauté, j'ai décidé de laisser tomber.

Parce que putain ce qu'on peut y trouver comme désinformation !

Je ne dis pas que l'ésotérisme ou le spirituel c'est mal, ok ? je serai assez mal placée pour dire ça vu ma pratique du magnétisme (pratique très terre-à-terre soit dit en passant).

Ce que je perçois comme dangereux, c'est le fait de considérer que le spirituel est quasiment systématiquement la réponse à tout.

Mince quoi, il semblait plus facile de croire que mes personnalités étaient des esprits prenant possession de mon corps que le fruit d'une dissociation suite à un traumatisme !

La plupart des alters ne savent pas ce qu'ils sont, au début, et vont s'appeler (ou être appelés) démons, esprits, etc. Et certains ne cherchent jamais plus loin que cette explication, cultivant la méfiance envers des êtres qui devraient être, au contraire, acceptés et aimés.

 

Enfin bref, je digresse.

Je suis quelqu'un de cartésien, qui se permet de laisser la place au doute, mais quand je vois que certains se proclament otherkins ou thérians parce qu'ils étaient quelque chose de non-humain dans une vie passée, j'ai envie de dire "What the Fuckin' Fuck ?!".

Etre thérian/otherkin concerne la vie actuelle.

Concerne des ressentis actuels.

Je suis de ceux qui pense qu'être thérian ou otherkin a une origine psychologique, mais aussi un chouilla spirituelle. Parce que je suis de ceux qui pensent qu'il y a une prédisposition aux ressentis non-humain. Les vies passées peuvent expliquer cette prédisposition, mais personnellement, je n'ai jamais eu de "souvenirs" d'une vie antérieurs (j'ai déjà du mal à avoir une chronologie correcte de ma vie actuelle...) donc je ne peux pas développer vraiment ce point.

Maintenant, je (et j'insiste bien sur le je) suis convaincu que si l'on est thérian ou otherkin, ce n'est pas à cause d'une vie passé, mais bien à cause du contexte de cette vie-ci, du contexte dans lequel on a grandit, additionné à notre caractère de base.

Mais ce n'est que mon avis.

 

Indépendante par nature, je n'ai jamais aimé le concept de communauté, où tu finis par devoir rentrer dans des petites cases alors que c'est précisément ce que tu voulais éviter.

J'aime ma liberté, j'aime apprendre, et j'aime faire mes propres expériences.

J'aime évoluer.

Et le problème avec les communautés, c'est qu'elles évoluent au rythme de leurs leaders, et souvent trop lentement à mon goût.

Plus je découvre, plus j'apprends, et plus je me rends compte à quel point faire partie d'une communauté, dans le cas d'étiquettes (thérians, otherkins, multiples, identité de genre et j'en passe) est une entrave.

Attention, le fait de se regrouper, d'échanger, ce n'est pas ça le problème.

Le problème, c'est la formation d'un groupe d'échange durable, qui n'est pas renouvelé. Les mêmes croyances, les mêmes idées, tout cela circule en un cercle fermé où il est difficile d'entrer, de se faire entendre, et très facile de se faire mettre dehors.

 

Je prend comme exemple un forum qui est très dynamique et où les membres ne cessent pas d'évoluer comme il y a des nouveaux très souvent, et la forme même du forum fait que l'on ne peut pas créer de groupes au sein de la communauté, parce que la vitesse du forum fait qu'on a pas le temps pour ça.

Il n'y a ni catégorie, ni sous-catégories. Les topics/sujets sont tous les uns à la suite des autres, et chacun répond ou remonte ce qu'il veut, c'est un magnifique bordel organisé qui fonctionne merveilleusement bien.

On y est regroupé autour du même sujet, les gens posent des questions, parfois même des petites questions un peu bêtes, d'autres y répondent, on réfléchit sur certaines choses, mais la forme du forum fait qu'il n'y a pas le temps pour élaborer de grandes théories et partir trop loin.

On reste concentré. On reste efficace.

Et le forum comme la communauté est en constante évolution, une chose que les communautés thérianes et otherkins n'ont pas encore appris à faire. On s'épanche, on va chercher toujours plus loin, c'en est presque à celui qui découvrira une nouvelle théorie du pourquoi-du-comment.

J'ai envie, concernant la thérianthropie, de retourner à l'essentiel. De continuer à chercher, mais à chercher correctement, par moi-même.

D'expérimenter.

 

Bref, tout ça pour dire que je ne compte plus m'intégrer dans la communauté thériane ou otherkin. Je ne peux moralement pas participer à ce qui est de plus en plus, à mes yeux, une vaste blague presque dangereuse.

Parce que les jeunes ayant accès à internet de plus en plus tôt n'ont pas notre capacité d'analyse (moi-même je préfère continuer à douter de mes certitudes), et je n'ai aucune envie de les voir tomber sur des forums thérians ou otherkins.

Pas avec cet environnement statique que j'y ai vu.

Alors après, peut-être que j'en ai manqué un ou deux qui ne sont pas comme ça. Mais je suis trop dégoûtée à présent pour faire l'effort de réellement chercher.

 

La thérianthropie est un chemin propre à chacun, et le coyote/panthère que je suis va continuer son bonhomme de chemin avec sa meute, partageant ce qu'il estime important de partager, mais toujours tranquillement dans son coin.

J'ai encore tellement de questions sans réponses, il est temps d'aller fourrer ma truffe encore plus loin.



08/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres