Ivy Pack

Ivy Pack

Où j'en suis ...

Bon, aujourd'hui je compte faire une petite mise à jour, si je puis dire.

 

Depuis la dernière fois, j'ai un peu écumé les sites français comme anglais sur tout ce qui pourrait avoir une forme vaguement féline.

Dans mes recherches, je fais confiance à deux choses : mon instinct et le hasard.

Enfin surtout le hasard, parce que j'ai encore du mal à suivre mon instinct sans me trouver un peu idiote (alors que c'est ça qui est bête, ça m'éviterait de perdre du temps ... ).

Donc j'ai fouiné entre tous les féliformes, écartant d'office les félins comme les lions, les tigres, les pumas. Trop gros, trop pataud, ça ne colle pas avec ce que je ressens.

J'ai commencé avec les chats domestiques, puis le chat pêcheur. J'ai écarté les deux à cause de la queue : trop courte à mon goût. J'ai tourné un peu autour du léopard et de l'once, mais cette fois-ci c'était la corpulence qui ne m'allait pas. Ils ont une apparence trop lourde, qui ne colle pas avec ce que je ressens.

Et puis au fil d'une discussion sur Skype, une de mes meilleures amies à partagé l'image d'une genette commune. Je n'ai pas vu sa queue tout de suite, mais son apparence a immédiatement retenue mon attention. J'ai fais plusieurs recherche dessus, je trouvais qu'elle me correspondais bien. Mais pourtant, comme avec le loup avant que je ne change pour le coyote, je sentais que quelque chose ne collait pas.

Et puis j'ai shifté lors d'une méditation. Ca m'arrive tout le temps, visualiser le corps du coyote m'est plus facile que mon corps humain, et ses ressentis me sont étonnement plus familier. Sauf que ce coup-ci, ce n'était pas un shift de coyote, mais de félin. De grosses pattes, une longue queue, un museau large (par rapport à celui de la genette en tout cas), des oreilles arrondies et des crocs. Voilà les sensations qui me sont restées.

 

Je suis retournée faire des recherches sur les panthères. J'ai du me rendre à l'évidence : celle que j'avais évité dès le début parce que j'avais eu peur d'être influencée par certaines lectures, hé bien c'était celle qui me correspondait.

C'est la panthère nébuleuse, qui n'a rien à voir avec les autres panthères. J'y ai retrouvé certaines caractéristiques de la genette (grimpe aux arbres, courte sur patte, longue queue, des rayures sur le cou et des tâches sur le corps) mais aussi ce que j'avais sentie lors de mon shift. C'est également un animal qui ne craint pas l'eau, ce qui, pour une raison mystérieuse, était important pour moi.

 

 La panthère nébuleuse éveille le même sentiment que quand j'ai trouvé le coyote.



28/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres