Ivy Pack

Ivy Pack

Thérianthropie et dissociation - 2

J'ai parlé en terme général de la thériantropie et des otherkins. Je voulais revenir un peu plus en détails sur ces derniers, mais aussi sur d'autres identités qui existent à côté de celle-là, et les voir sous l'angle de la dissociation.

 

 

- Les fiction-kin : il existe des alters basés sur des personnes réelles, ou fictives. On les appelle en général "introjects" et ils sont communs chez les personnes avec TDI.

 

- Les machines-kin : il existe des alters-objets, capable de divers degrés de consciences et de communication. J'ai déjà croisé des alters-ordinateurs, ou bien radio.

 

- Et pour ceux s'identifiant potentiellement à des plantes : ce genre d'alter existe aussi, bien qu'étant moins répandu que les trois autres (animal, introjects et objets).

 

- Les multiples sans traumatismes : il a été déjà plusieurs fois démontré que la dissociation avait une forte influence génétique et était un caractère héréditaire. Suivant cela, n'importe quel évènement stressant arrivé pendant l'enfance (bien que placé très bas sur l'échelle du traumatisme - si tant est qu'on puisse faire une telle échelle) peut avoir suffit à causé une séparation des personnalités.

Aussi, il faut parfois revoir la définition de "traumatisme". Une situation traumatique est une situation où le bien-être physique et/ou émotionnel de l'enfant est menacé. Ce n'est pas forcément un viol, des parents négligents affectivement peuvent suffirent. Le harcèlement scolaire peut suffire. Un parent manipulateur et/ou humiliant peut suffire (plusieurs multiples que je connais ont un parent pervers narcissique).

 

- Les walks-in : pour les familiers des multiples, je ne vous apprendrais pas que beaucoup d'alters n'ont aucune idée de l'endroit d'où ils sortent, que les introjects peuvent avoir des souvenirs différents de l'histoire de la personne, et que l'hôte (la personnalité qui reste au contrôle le plus souvent) peut changer au cours des années, de façon volontaire ou non.

 

- Tout ceux qui pensent être divin et/ou s'être incarné sur Terre pour remplir une mission : je vous renvoie sur le fait qu'un alter peut être absolument n'importe quoi. Cela inclus les personnages divins.

 

Bref, je pense que vous aurez saisi le concept.

Sous l'effet de la dissociation, l'esprit est capable de créer (inconsciemment) des personnalités se vivant en tant qu'être-non humain.

C'est totalement normal chez les personnes avec TDI ou tout autre trouble dissociatif spécifié ou non (OSDD et USD) qui ont des alters.

 

Qu'est-ce qui nous dit que ce n'est pas également possible chez une personne qui n'a pas été séparée en plusieurs personnalités ?

 



25/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres